SÉROUX

L'art de l'identité plurielle : ses vies, ses œuvres, ses outrages & ravissements.

Ce site collaboratif - non officiel - est en construction. Il tente de présenter, avec son accord, l'œuvre très singulière de Séroux.


Nous sommes deux jeunes passionnées, chercheuses en Histoire de l'Art, tout à la fois enthousiastes et souvent stupéfaites par ce travail. Selon Marcel Duchamp, le regardeur peut aussi "faire œuvre" face à ce qui est hors norme. C'est le pari de ceci.


Un inventaire est en chantier.

Si vous disposez de documents intéressants, si vous possédez une œuvre, ou si vous avez une question ou commentaire - témoignage à propos de cet artiste, nous vous prions de prendre contact ici. Merci.


Séroux peintre belge

La particularité d'un collectif singulier

Séroux est à la fois l'un des hétéronymes de Jean Séroux, peintre, dessinateur et photographe belge,  ainsi que le nom du collectif qu'il a constitué avec David Realh, Alex Svi, et les Collections photographiques de Zorah Somexki, celles de l'historien d'art Paul Qwest et d'autres.

 

La forme

Ses recherches passent par un ensemble d'hétéronymes qui lui permettent de visualiser une grande variété de ses perceptions.

 

Le fond

Il est celui d'une expression plurielle qui offre un regard à chacune des sensibilités qui se superposent en lui donc aussi en nous, en les orchestrant.

 

Sa philosophie archipélique

Elle est contenue de façon implicite dans une publication coécrite avec Elisa Brune parue en 2019 aux éditions Odile Jacob : "Nos vies comme événement"


La forme devient le fond

Si la forme et le fond  de cette œuvre paraît si singulière, c'est qu'elle semble "sans précédent" : hors des clichés identitaires, des catégories formelles, du brouillard culturel, et des postures sociales. 

 

Elle agit comme une évidence : le réel dépasse l'entendement par l'infinie diversité de ses interprétations possible. L'œuvre semble embrasser cet impensé, polyphonique.

 

Question de Victor Segalen : 

"Augmenter notre faculté de percevoir le Divers, est-ce rétrécir notre personnalité ou l'enrichir ? Est-ce lui voler quelque chose ou la rendre plus nombreuse ? Nul doute : c'est l'enrichir abondamment de tout l'univers. "

 

Si Friedrich Nietzsche voit juste en écrivant que "sans la musique, la vie serait une erreur", se peut-il que sans une perception plurielle comme celle de Séroux,  nous ne verrions rien de l'essence du monde contemporain ? Audacieux, mais possible.

"Ceux dont la nature est fixée n'ont pas d'échappatoire "

 Lie Tseu

Pour aller plus loin, lire  

UN COLLECTIF SINGULIER



TABLE DES MATIÈRES / PLAN DU SITE


En vrac


Œuvres récentes fondées sur de la peinture


Matières à réflexions 

analyse


Gourmandises

analyse


Ambitions

analyse


séroux art peintre belge

Transitions

analyse


Rendez-vous

analyse


Inside me

analyse

 


séroux art peintre belge

Is the outside in me 

analyse


Recul

analyse


séroux art peintre belge

NUIT

analyse


séroux art peintre belge

La confidence impossible

analyse


séroux art peintre belge

Songes de Barberini

analyse


L'embarras

analyse


Arthur Rimbaud, après "le bateau ivre", abandonné par des amis sous prétexte de mauvais goût, prendra le contre-pied en inventant sans le vouloir le concept de  "MAUVAIS GENRE".

M /

Cet avertissement désigne certaines pages qui contiennent des œuvres susceptibles de choquer ou provoquer la controverse pour certains, d'en réjouir d'autres.

Ces œuvres sont regroupées sur des pages distinctes pour ne gêner personne.



M / L'ombre au tableau

Page dédiée


M / Centaure

Pages dédiées


M / SIRÈNE

Pages dédiées


Œuvres récentes fondées sur de la photographie


Le jeu de la guerre / New York

analyse


French Theory / France

analyse


Un couple objectif / Iguazù - Argentine

analyse


INTRANQUILITÉS / Argentine

analyse


HASARDS

analyse


Sujet de conversations / Patagonie

analyse

Sujet de conversations / Au Chili

analyse


Odyssée / Santorin

analyse


Une éclipse / Argentine

analyse

Une éclipse / Spitsberg - Svalbard

analyse


QUESTIONS / Portrait de Manhattan / Par Alex Svi

analyse


Identité / France

analyse